Aéropuces 2017 et ouvertures des réserves de Dugny

Le Gloster Meteor

Nous l’attendions avec impatience et enfin le week-end du 21 et 22 octobre ; Aéropuces 2017 commença.

Nous nous sommes préparés largement à l’avance. Par rapport à l’édition 2016 nous avons privilégié de vendre surtout des livres et revues acquis gracieusement auprès de nos membres, comme en août 2016. Nous les remercions une nouvelle fois.

Nos organisateurs du stand Pierre Leydier et Philippe Vauvillier ont trié, ordonné, classé, agencé malles, caisses et cartons pour notre emplacement au Musée mais aussi pour celui prévu à Dugny. L’année dernière nous étions dans le hall de l’Entre-deux-guerres et nous avions remarqué qu’il était un peu moins fréquenté que le Hall Concorde. Notre association a donc demandé aux organisateurs du Musée un emplacement dans ce dernier qu’ils nous ont gentiment accordé. De plus nous étions justes à l’entrée ; parfait pour une bonne visibilité.

En plus d’Aéropuces, le Musée de l’Air ouvrait ses ateliers et réserves, n’ayant pu le faire lors des Journées du Patrimoine. Nos guides étaient par conséquent mobilisés pour des visites pour leur plus grande joie.

Visite préparatoire pour nos guides. Pierre (coordinateur des volontaires), Jacques, Charles, Michel, Yann, Jacques, François, Jean-Pierre et Pierre (trésorier)

Les guides étudient un moteur

 

 

Afin qu’ils puissent montrer le travail précis et exceptionnel du personnel de Dugny ils ont suivi, quelques jours auparavant, une présentation de la part du responsable des ateliers. Ils étaient fin prêts.

 

 

 

En parallèle notre coordinateur des guides et bénévoles, Pierre Brémard, fit plusieurs appels pour mobiliser le nombre de volontaire nécessaire. Ils ont répondu !

Samedi matin, alors que l’esplanade du Musée était vide, plusieurs membres se sont retrouvés pour sortir le matériel. Ils étaient nombreux et l’imposant stock d’ouvrages et de nos produits AAMA fut promptement mis en place sur le stand. Déjà quelques exposants vinrent fouiner et quelques ventes furent réalisées. Prometteur pour la journée.

Le stand en cours de montage

L’équipe au Musée avant l’ouverture. de gauche à droite : Charles, Eric, Yves, Joël, Pierre, Jean, Philippe et Pierre

Voilà c’est parti. A droite Charles Lokbani, notre secrétaire général, venu nous saluer, il n’a pas hésité à enfiler le gilet AAMA pour aider

Sans plus attendre, le vice-président Frédéric Buczko apporta de quoi présenter notre association dans les ateliers à Dugny avec quelques Pégase, Carnets de l’AAMA et autres livres.

A 10h, les portes du Musée s’ouvrirent et la file était déjà impressionnante.

Les nombreux visiteurs, plus de 3000 pendant ces deux jours, avaient de quoi se réjouir et de se soulager de quelques billets.

C’est toujours ce premier matin que les fanas collectionneurs à la recherche de livres, revues, maquettes, pièces détachées ou objets se pressent pour trouver de quoi assouvir leur passion.

Le dimanche est complètement différent. Il faut attendre l’après-midi pour que public, plus familial, se montre et se laisse tenter par quelques souvenirs.

Le stand de l’AAMA a pleinement bénéficié de ces journées avec d’excellentes ventes. Le choix des ouvrages présentés a porté ses fruits.

 

Bénévoles et guides sur le stand à Dugny. De gauche à droite : Dominique, Charles, Frédéric, Jacques et Julien

 

 

A Dugny, nos guides et bénévoles étaient également présents avant l’ouverture. Le petit stand fut rapidement aménagé et avec le personnel des ateliers, ils n’attendaient plus que les visiteurs. La seule crainte : la météo. Le ciel était gris, le vent refroidissait les plus aguerris et la pluie pouvait être là à tout moment.

 

Petit à petit le public arriva surtout lorsque la navette gratuite, mise à disposition par le Musée, déposa ceux qui venaient du Bourget. Les fanas sont reconnaissables au premier coup d’œil avec leurs appareils photos et très souvent de belles discutions s’engagent avec eux.

 

Plusieurs membres de notre association sont également venus nous saluer profitant des deux évènements et nous avons eu le plaisir d’accueillir dans nos rangs un jeune passionné, déjà présent sur Youtube qui maitrise les médias modernes, ce qui ne peut que nous aider dans notre communication.

Jean, Eric et Joël en pause

Julien et René. Tous ont le sourire

 

 

A tour de rôle nos Amis stationnés à Dugny partagèrent le buffet proposé par le personnel des ateliers. Nous tenons à les remercier de tout cœur.

 

 

 

 

Les après-midi, les visites étaient doublées tellement la navette était remplie (bus à soufflet).

Nos guides montrèrent à environ 500 personnes, les différents pôles de restauration : entoilage, peinture, mécanique, chaudronnerie et menuiserie dont dispose les ateliers.

Jacques corédacteur de notre revue Pégase

Charles, retraité de l’Education nationale

Pierre, coordinateurs des volontaires AAMA

Jacques, également membre de « Anciens Aérodromes »

Jean-Pierre, ancien vice-président de l’AAMA

Jacques, guide depuis peu, ancien pilote armée de l’Air et Air France

Frédéric, vice-président de l’AAMA

En plein cœur trônait l’A26 Invader, dont l’AAMA participa à sa restauration en gérant l’important don d’un généreux mécène. A ses côtés la longue, très longue nacelle du dirigeable « La France », le premier à faire un circuit fermé en 1883, et dont notre association s’est engagée pour le financement de la restauration de cette pièce remarquable, qui sera exposée dans la future partie des pionniers dans la Grande Galerie. Nos guides ne manquèrent pas de le signaler. Le public découvrait aussi le Gloster Meteor rapatrié depuis peu du musée de Savigny-lès-Beaune.

L’imposante hélice du dirigeable « La France »

L’atelier menuiserie. Ici un fuselage de SPAD XIII

L’atelier peinture. Ici un réservoir du Potez 25

La réplique du Potez 25

L’atelier chaudronnerie

Capitonnage intérieur

Un générateur de Charles Renard de la fin du XIXe

Le système de tir télécommandé de la tourelle de l’A26 Invader

Moteur Breguet-Bugatti du Breguet Levathian

Le hall Bermuda, peu de place pour entrer

La face cachée dans le hall Bermuda. On voit le Blériot de Pégoud à droite. Derrière lui le Breguet XIX « Nungesser et Coli » et bâché un autre Blériot XI

 

A l’extérieur, conscient du côté attristant des avions restés bien trop longtemps sous les intempéries, ils montrèrent le hangar « Bois et toile » en court de finition et annoncèrent qu’un autre de 6000m² était prévu au début des années 2020, rassurant leur auditoire. Le hall Bermuda n’était pas vraiment accessible, le Musée ayant déposé provisoirement plusieurs moteurs et avions réduisant fortement l’espace disponible.  Il y avait bien d’autres choses à voir et souvent nos guides dépassèrent le temps prévu d’une heure pour le plaisir des visiteurs.

Le hangar « Bois et toile » qui sera inauguré en novembre

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils invitèrent également à la visite des deux associations présentes sur le site. Les Ailes Anciennes qui présentaient l’avancement des travaux sur le Lancaster, travail de longue haleine, ainsi que le Baroudeur avec son impressionnant chariot, puis Mémorial Flight plutôt orientée sur avions bois et toile dont certaines répliques vole sur le plateau de la Ferté-Alais.

Ailes Anciennes. Tronçon central du Lancaster

Ailes Anciennes. La partie arrière du fuselage du Lancaster

Ailes Anciennes c’est aussi un gros travail de restauration de moteurs

Ailes Anciennes. Le Baroudeur

Ailes Anciennes. Le chariot du Baroudeur

Ailes Anciennes. Pièces de moteur

Mémorial Flight. Les couleurs chatoyantes de cet Albatros ont plu au public

Mémorial Flight, leur spécialité le bois et la toile

L’équipe de France 3 Ile-de-France interrogeant un visiteur

 

 

 

Dans l’après-midi du dimanche une équipe de France 3 Ile-de-France est venue à Dugny et réalisa un reportage, interviewant le directeur le général Vitry et filmant notre vice-président et guide Frédéric Buczko en pleine visite. Le soir même il était diffusé lors du journal de 19h.

 

 

 

Les derniers volontaires après le rangement dans notre réserve

 

 

 

A 18h les portes du Musée et des réserves se referment et comme dans une fourmilière les exposants s’activent à plier bagages. Encore une fois l’AAMA ne manque pas de bras et rapidement le stand au Bourget est rassemblé et ramené dans notre réserve.

 

 

 

Jean Molveau

 

 

Malgré la fatigue quelques membres restèrent pour le buffet offert traditionnellement par le Musée aux exposants. Jean Molveau initiateur de ce rendez-vous annuel, fit un rapide discours remerciant les participants et le Musée de l’Air, avant de les inviter à se restaurer. Pour certains la route est longue.

 

 

 

Ce fut un excellent week-end pour notre association, non seulement les ventes furent élevées mais en plus nous nous sommes montrés et fait connaître.

Bravo à nos 22 guides et bénévoles qui on effectué un formidable travail.

Oui ! Ils furent 22 membres fidèles et heureux de se retrouver. C’est ça l’AAMA !

Frédéric Buczko (AAMA)

Remerciement pour les photos : Pierre Fechter, Pierre Gain, Eric Lefaucheur (AAMA)

 

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.