La nuit des musées 2015

150516 nuit des musées 01

50 ans dans l’espace.

C’était le thème de cette belle soirée au Musée de l’Air et de l’Espace, pour sa cinquième participation à la Nuit européenne des musées.

 

Le programme offert au public était alléchant, surtout que les activités étaient gratuites.

 

Des séances de planétarium étaient proposées, ce qui allait de soi, elles étaient bien remplies et les spectateurs ravis.

 

Nous concernant directement, les visites guidées thématiques effectuées par nos guides sur trois thèmes.

Tout d’abord le hall de l’Espace « D’Astérix à Philae », sujet de la soirée.

Puis l’inévitable Concorde, en privilégiant l’observation de l’éclipse solaire en 1973 par le prototype.

Et enfin la Première Guerre Mondiale, loin du thème spatial, mais en racontant la première observation d’une éclipse en avion le 17 avril 1912 à bord d’un Voisin militaire. L’équipage composé de Michel Mahieu et de Gaston de Manthé survola Paris à 1800m pour prendre des clichés remarquables. Cette première fit la une des journaux français reléguant le tragique naufrage du Titanic en seconde page.

 

 

Pour illustrer ce vol, le lycée Aristide Briand du Blanc-Mesnil (93) exposait l’œuvre d’une classe de seconde inspirée du Voisin LAS du Musée de l’Air.

Présentation du lycée Aristide Briand, voisin du Musée de l'Air

Présentation du lycée Aristide Briand, voisin du Musée de l’Air

L’œuvre en totalité avec sa multitude d'avions volant comme des abeilles autour d'une ruche

L’œuvre en totalité avec sa multitude d’avions volant comme des abeilles autour d’une ruche

Très ressemblant au Voisin derrière lui

Très ressemblant au Voisin derrière lui

Avec une pince à linge on peut faire un avion

Avec une pince à linge on peut faire un avion

 

Les visiteurs ont pu se détendre en écoutant à deux reprises l’orchestre « Musique de Créteil » dont la venue a été organisée par l’un des musiciens, Dominique Abadie, qui se trouve être aussi un guide de l’AAMA. C’était un régal de les écouter.

 

Dominique Abadie. En plus d'être un de nos guides, il est aussi musicien dans cet orchestre

Dominique Abadie. En plus d’être un de nos guides, il est aussi musicien dans cet orchestre

Juste devant cette toile d'araignée qui n'est autre que le nez d'un Zeppelin

Juste devant cette toile d’araignée qui n’est autre que le nez d’un Zeppelin

150516 nuit des musées 16

Ils sont positionnés comme les grands orchestres philharmoniques

Le son est particulièrement bon dans ce hall de l’Entre-deux-guerres entouré d’avions

 

Une cinéaste de Créteil, Sylvie Teissedre, a filmé ce concert et nous le fait partager.

 

 

Catherine Maunoury avait invité son ami le spationaute Michel Tognini pour assister à la diffusion du film Moonwalk One, puis débattre avec le public. Il répondait aux questions diverses des adultes ou surprenantes des enfants avec une grande clarté captivant l’auditoire.

Moment exceptionnel dont le maître de cérémonie était Mathieu Beylard du Musée.

 

Nos guides ont fourni un immense travail, car si le premier tour à 18h n’était pas complet, ce n’était plus le cas par la suite. Il a même fallut doubler nos effectifs pour répondre à la demande jusqu’aux dernières visites, celles de 22h.

Près de 500 personnes ont profité des connaissances de nos conférenciers.

Plusieurs bénévoles de notre association étaient également présents en assurant la tâche primordiale d’accueil et d’orientation du public. Ils n’ont pas ménagé leur peine.

Ils étaient quatorze bénévoles ou guides venus soutenir le Musée de l’Air, tous équipés du nouveau gilet rouge « AAMA » qui fit grand effet et permettait de nous distinguer.

Il ne sont pas tous encore là, mais lorsque c'est le début l'AAMA assure son rôle

Il ne sont pas tous encore là, mais lorsque c’est le début l’AAMA assure son rôle

En partant la Directrice du Musée a vivement remercié notre association en s’adressant à notre Président François Chouleur.

Nous en étions ravis.

 

Lorsque tout était terminé et que les derniers visiteurs quittaient les lieux, quelques membres trainaient encore quelque peu pour voir le Musée sous la pénombre, c’est qu’une fois l’an, ou discuter entre eux. L’AAMA c’est aussi le plaisir de se rencontrer et d’échanger.

Le Skyraider de nuit est encore plus beau

Le Skyraider de nuit est encore plus beau

Les visiteurs pouvaient admirer à leur départ la signalétique lumineuse derrière les Fouga

Les visiteurs pouvaient admirer à leur départ la signalétique lumineuse derrière les Fouga

 

Prochaine activité, et non des moindres, le salon du Bourget. Dix heures par jour, pendant sept jours à être ensemble et aux côtés de notre beau Musée de l’Air.

 

 

Frédéric Buczko (AAMA)

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

 

Taggé , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.