Les Journées du Patrimoine 2016

La vedette de ces Journées du Patrimoine 2016 : la nacelle du dirigeable "La France". L'AAMA est impliquée dans ce projet de restauration

La vedette de ces Journées du Patrimoine 2016 : la nacelle du dirigeable « La France ». L’AAMA est impliquée dans ce projet de restauration

 

Ces Journées du Patrimoine tant appréciées du public.

De plus en plus de sites sont ouverts, éparpillant les visiteurs et nécessitant encore plus de personnes, bénévoles ou non, pour présenter des lieux habituellement fermés.

Ça s’est ressenti sur le nombre de visiteurs et plusieurs de nos volontaires n’étaient présents qu’une journée.

160918-jep-0100

A gauche, Pierre Leydier organisateur stand AAMA, Frédéric Buczko chargé de la communication numérique et François Chouleur président, dans notre réserve Fouga

 

 

Déjà dès le jeudi précédent, trois membres sont allés dans notre réserve Fouga pour préparer le matériel nécessaire pour nos stands. Livres, revue Pégase et évidemment les gilets rouges qui nous font bien remarquer.

 

 

 

 

 

 

Le Musée de l’Air n’échappe pas à la règle et donne accès à ses réserves et ateliers de Dugny pour dévoiler l’envers du décor.

Le personnel avait fort bien préparé les hangars et le tarmac pour que les guides de l’AAMA fassent découvrir le formidable travail que font les mécaniciens, menuisiers, couturiers de l’entoilage et autres.

Le travail de restauration est d’une grande complexité afin de respecter au mieux l’historique de l’appareil, tout en répondant aux chartes de restauration appliquées dans les musées nationaux, comme celui du Louvre.

Notre guide Alain montre les différents moteurs exposés

Notre guide Alain Rolland montre les différents moteurs exposés

Notre guide Pierre

Notre guide Pierre Gain, il s’aide une tablette pour des meilleurs explications

Samedi matin, juste avant l'ouverture du Musée, notre stand est fin prêt

Samedi matin, juste avant l’ouverture du Musée, notre stand est fin prêt

La visite du hangar HM1

La visite du hangar HM1

Ils avaient l’opportunité de montrer la nacelle du dirigeable « La France », première machine volante à avoir effectué un circuit fermé en 1884, dont notre association participe financièrement à sa restauration. Juste à côté le B26 Invader. Là aussi, l’AAMA a contribué à ce chantier en gérant le don d’un généreux mécène.

Bon moyen de publicité pour les Amis du Musée de l’Air.

 

A l’extérieur, nos guides ont établi que le Musée s’engageait au maximum pour la sauvegarde du patrimoine national en sa possession, avec en particulier la construction, qui débutera dans les jours suivants, d’un bâtiment dit : « Bois et toile », à température et humidité contrôlées. Ainsi les avions les plus anciens et fragiles seront préservés dans de bonnes conditions.

L'emplacement du hangar "Bois et toile" à côté du hangar Bermuda

L’emplacement du hangar « Bois et toile » à côté du hangar Bermuda

Vue d'artiste du hangar "Bois et toile" présentée à notre assemblée générale de mars

Vue d’artiste du hangar « Bois et toile » présentée à notre assemblée générale de mars

C’est le résultat de la mobilisation des services du Musée, et en particulier de Catherine Maunoury,  qui déboucha en juin 2014 avec un don du GIFAS.

Hélas, les innombrables appareils reçus dans les années 80 qui se dégradent inexorablement, n’ont jamais pu être mis à l’abri, faute de moyens.

 

Ce furent d’ailleurs des sujets de conversation entre la directrice et nos volontaires lors de la pause du midi, dans la salle de repas des ateliers, où nous avons été invités à partager le buffet pendant ce week-end.

Notre association remercie le personnel de Dugny pour cette attention. Et ce n’est pas la première fois.

Catherine Maunoury et Christian Tilatti avec nos guides, nos bénévoles et le personnel des ateliers

Catherine Maunoury et Christian Tilatti avec nos guides, nos bénévoles et le personnel des ateliers

160918-jep-0004

Au déjeuner à Dugny. Nos volontaires avec le personnel du Musée de l’Air

Côté Le Bourget. Cette année les travaux commencés sur la façade ouest de l’aérogare, qui entrera en rénovation et fermera dès octobre, étaient la bonne occasion de montrer l’avenir de la Grande Galerie classée aux monuments historiques. Nos guides ont donc assurés des visites sur ce thème en l’élargissant à l’histoire de l’aéroport et du Musée de l’Air.

Un deuxième, plus aéronautique, était consacré à l’évolution de l’aviation militaire depuis la Seconde Guerre Mondiale.

 

Le temps d’été qui perdurait depuis plusieurs semaines avait décidé de faire une pause. Le ciel était nuageux et les températures fraîches. Nos gilets rouges étaient alors appréciés par nos volontaires

Nous avions un stand au Musée, juste à l’entrée, permettant de nous faire connaître et de renseigner les visiteurs.

A Dugny, une table au point de départ des visites a permis également de réaliser quelques ventes et adhésions. Nous avons étrenné notre nouveau dépliant lors de ces deux journées, avec succès.

Il n’est pas impossible que quelques personnes, avec qui nous avons entamé de belles discussions, décident, par la suite, de rejoindre notre association.

160918-jep-0007

Au Bourget le dimanche à 18h. Pol Galice, Yves Helmstetter, Patrick Masson, Pierre Leydier et Alain Genter. Guides et bénévoles contents de ce week-end

160918-jep-0006

A Dugny. Pierre Gain, Alain Rolland, Charles Vignalou et Frédéric Buczko, se sont aussi démenés pour l’AAMA

Sur les deux sites, l’AAMA avait mobilisé pour ce week-end 14 guides et 12 bénévoles, dont deux membres qui faisaient leurs premiers pas avec nous. Nous en sommes heureux et les félicitons pour leur engagement.

 

De belles rencontres ont eu lieu apportant de bons souvenirs à nos volontaires.

C’est le principal : venir aider le Musée de l’Air avec l’AAMA, tout en se faisant plaisir.

 

Frédéric Buczko, Pierre Fechter (AAMA)

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.