Les Journées du Patrimoine 2018 au Musée de l’Air

Les visiteurs ont profité du soleil pour visiter le Musée

Les Journées du Patrimoine au Musée de l’Air étaient une nouvelle fois amputées de la possibilité d’ouvrir au public les réserves de Dugny. C’est hélas fréquent que la Fête de l’Huma contrarie les projets du Musée.

Comment faire pour que ce week-end spécial, mais tronqué de son meilleur atout, puisse attirer le public malgré les nombreuses offres dans la région ?

Proposer plusieurs animations au public !

Citons, la Compagnie Jean-Fred Beuzier & Co, qui à différentes heures tout au long du week-end, présentait différents spectacles pour les jeunes et moins jeunes. C’était drôle et cette touche de gaité était rafraichissante.

Dans le hall Concorde, explications burlesques du vol

Démonstrations de vol, qui ont amusé le public

Rodé à l’exercice, le Musée distribuait des jeux-parcours. Nos animateurs ont eu quelques fois le réflexe d’aider les enfants, et les parents, à trouver la bonne réponse.

Autre activité fort plaisante, les cerfs-volants avec l’association Cerfs-volants historiques, qui donnait de nombreuses explications sur ces machines volantes, somme toute les premières au monde. Un atelier permettait aux enfants de fabriquer des cerfs-volants et de les essayer sur le tarmac. Des échecs, mais aussi des réussites, comme les pionniers de l’aviation !

Le stand des cerfs-volants

On se lance dans le vent

Le stand des Ailes Anciennes

 

 

Un peu plus dans le domaine aéronautique, il en faut bien, il y avait un stand de nos confrères Ailes Anciennes du Bourget avec toujours plein de pièces de moteur ou autres. Le public curieux était friand de les connaître.

 

 

 

 

Ce n’est qu’aux Journées du Patrimoine que le Mercure est visitable

Notre adhérent Noé, présentait le Mercure

 

Autres confrères, ceux de IT Mercure. Ils avaient ouvert le Mercure, objet de toutes leurs attentions. Ce n’est qu’une fois par an et il faut en profiter. Bonne surprise ! Dans leur équipe pour présenter l’avion au public, se trouvait trois jeunes. Parmi eux, Noé, également membre de notre association. Ça fait plaisir de voir cet engagement de la jeunesse.

 

 

Nous aussi nous avions un jeune parmi nos animateurs ; Dénys. Déjà connu comme youtuber avec des vidéos tournées au Musée de l’Air. Lui et les autres bénévoles se sont promenés à travers le Musée pour renseigner les visiteurs ou bien être au stand pour promouvoir notre association. Tel est le rôle de nos cinq Amis, venus pour cet évènement, qui étaient ravis de l’exécuter.

Nos bénévoles, Dominique Lintanf, Dénys, Eric Lefaucheur et Aldjia Aïssat au stand AAMA

Dénys faisant patienter le public de la file d’attente au Concorde

Notre Amie Aldjia Aïssat renseignant le public

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos volontaires au point de départ des visites

 

 

Pour nos volontaires, la mission était claire. Faire découvrir le Musée à travers quelques pièces emblématiques des différents halls et dans une autre thématique parler de trois appareils ayant révolutionné le voyage aérien : le DC3, le Boeing 747 et évidemment le Concorde. Lors de ce week-end, ils étaient dix à se relayer pour le plaisir des visiteurs.

 

 

 

 

A cœur vaillant !

 

 

Notre association remercie tous nos animateurs, qu’ils soient bénévoles ou volontaires, venus pour ce week-end. Nous pouvons être ravis de l’excellente harmonie et la complicité entre eux, comme le samedi matin, dès 8h30 pour la préparation de notre stand.

 

 

 

 

Le Musée, avec ses médiateurs, offrait également la possibilité d’une visite du hall de l’Espace ; des séances de planétarium, animation qui attire toujours le public ; une explication très ludique sur la comète Tchouri auprès de cette œuvre qui sera démontée en novembre et en plus une animation autour de la maquette Philae des plus passionnante. C’est aussi une animation qui attire le public depuis 2014. Revoir son arrivée.

Les médiateurs du Musée connaissent bien le hall de l’Espace

Toujours un succès pour le planétarium

Autour de l’œuvre Tchouri

Tout savoir sur la sonde Philae qui s’est posée sur Tchouri

Malgré tout il y a eu plus de 2400 personnes qui se sont déplacées au Bourget et près de 300 qui ont suivi nos Amis lors des visites.

Ce fut donc une réussite avant l’hibernation annuelle. Mais l’année prochaine s’annonce des plus animées et nous aurons besoins de tous nos animateurs pour assurer notre soutien au Musée de l’Air et de l’Espace.

 

Frédéric Buczko (AAMA)

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.